Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La Semaine Sans Télé
  • La Semaine Sans Télé
  • : une semaine pour se libérer de l'attraction cathodique et de son action particulièrement dévitalisante sur les projets de vie. Une semaine pour tracer ensemble l'esquisse de ce que pourrait être une vie basée sur le partage et la coopération plutôt que sur le profit et la compétition.
  • Contact

IN GOD WE TRUST... FOREVER

undefined

Propaganda

 

     
   affiche de Casseurs de Pub
  
                                               affiche by spela 
 


/ / /

quelques jours plus tôt à la Baraq'Abricot...


Semaine-sans-te-le---16-04-09-25.jpg


Semaine-sans-te-le---16-04-09-33.jpg 



















Paul Ficher est arrivé au volant de sa voiture silencieuse comme une télé cassée...

Semaine-sans-te-le---16-04-09-14.jpgJustin, l'homme des visuels de la semaine sans télé et de la Baraq'Abricot ( tutututi@hotmail.com )


Semaine-sans-te-le---16-04-09-24.jpg


















Julie et Jean-Claude en plein over-brainstorming


Semaine-sans-te-le---16-04-09-5.jpgSemaine-sans-te-le---16-04-09-7.jpg






















Semaine-sans-te-le---16-04-09-8.jpg


Semaine-sans-te-le---16-04-09-10.jpg




















 Eric teste une machine à rendre le cerveau disponible, de son invention... sacrément efficace ! 

Semaine-sans-te-le---16-04-09-16.jpg



Semaine-sans-te-le---16-04-09-38.jpg



Reportage photo par Eric Batbedat ( http://www.myspace.com/ericbphoto )


SAMEDI 18 AVRIL 2009

La Parade d'annonciation de la semaine sans télé...


Semaine-sans-te-le---16-04-09-63.jpg
                    ...a commencé par une auberge espagnole à la Baraq'Abricot


Semaine-sans-te-le---16-04-09-51.jpg
























Manque de chance, le photographe officiel de la Semaine Sans Télé participait aux spectacles de rue. Ce sont donc les seules images de la journée !




Semaine-sans-te-le---16-04-09-68.jpgSemaine-sans-te-le---16-04-09-60.jpg





























la carriole des "Blousons Jaunes"                et celle des "Nébuleux"


LUNDI 20 AVRIL 2009

Semaine-sans-te-le---16-04-09-34.jpg 

11 heures du matin: soutien de dernière minute de la ville d'Agen qui, afin de stimuler notre créativité et notre sens de l'adaptation nous appelle pour nous prévenir qu'elle nous refuse l'autorisation d'inaugurer la semaine sans télé au jardin Jayan et qu'elle nous autorise à utiliser la Place de la Cathédrale, mais sans éléctricité...

_MG_8973web.jpg
_MG_8983web.jpg








une nacelle qui traîne sur la place des Laitiers, et hop ! Merci Mr Locadour pour cette tribune impromptue...





il n'en fallait pas plus à Paul Fischer pour improviser son discours d'inauguration de la 7 ème semaine sans télé agenaise.


_MG_9069.jpg_MG_8989.jpg





















Toutim Asso: des récalcitrants au fond du bocal...

_MG_9119.jpg
_MG_9215.jpg
photos François Sternicha


LUNVINGAVRI035.jpg

LUNVINGAVRI038.jpg
photos Morad Cherchari


Les photos qui suivent et celle tout en haut sont d'Eric Batbedat ( http://www.myspace.com/ericbphoto )

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-

                                           mmmh, voilà une piscine qui ne semble pas très cathodique...


Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-   le Crieur Public de Bazas: "Vos messages, mes cordes vocales"


Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-Phyllipa Scammel...

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-                                                            ...fait swinguer tout ce qui marche debout
Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-

























Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-





















    La Cie Les Nébuleux tente un changement  de dimension 

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-

















Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-
Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-





















      petits zé grands au rythme de la contrebasse et des messages du crieur

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-












coup de vent sur la place et nuages menaçants, John et Manu ont plié le son, la lumière


mais ça ne découragera pas les slammeurs qui sont aussi des bricoleurs





Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-
















                                       la 7ème semaine sans télé agenaise est lancée ! 






MARDI 21 AVRIL 2009

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-






























d'étranges personnages dans les rues d'Agen ont décidé de vous raconter des histoires, mais seulement de bouche à oreille...

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-



Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-


Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-






























Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-

Après-midi champêtre dans le quartier Rodrigues:


Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-


                                                     pour recueillir des paroles d'anciens

Inauguration-Semaine-sans-te-le---20-04-
ou laisser ses messages au Crieur Public de Bazas...

Pastasoupe--Semaine-sans-te-le---20-04-0Pastasoupe--Semaine-sans-te-le---20-04-0

























  un peu plus tard au "Pastasoupe", Delphine de la Cie   Chuchoconto nous entraîne dans de drôles d'histoires...




Pastasoupe--Semaine-sans-te-le---20-04-0























Pastasoupe--Semaine-sans-te-le---20-04-0
Pastasoupe--Semaine-sans-te-le---20-04-0
























photos Eric Batbedat - http://www.myspace.com/ericbphoto


MERCREDI 22 AVRIL 2009



Journe-e-du-22-04-09-SsT-15.jpg
beaucoup de monde pour l'initiation percus à YakaDjembé

Journe-e-du-22-04-09-SsT-11.jpg

Journe-e-du-22-04-09-SsT-22.jpg

     et découverte du n'goni aux "Nez Pâles"





























Journe-e-du-22-04-09-SsT-56.jpg

Journe-e-du-22-04-09-SsT-63.jpg
initiation batucada par les "Sambassadeurs du Batukistan" à Barleté

Journe-e-du-22-04-09-SsT-69.jpgJourne-e-du-22-04-09-SsT-66.jpg
































Journe-e-du-22-04-09-SsT-71.jpg

Journe-e-du-22-04-09-SsT-77.jpgJourne-e-du-22-04-09-SsT-81.jpg





































Journe-e-du-22-04-09-SsT-134-copie-1.jpg
Retour aux Nez Pâles avec concert de Dalonkan,

Journe-e-du-22-04-09-SsT-113-copie-1.jpgJourne-e-du-22-04-09-SsT-140.jpg





























les Nébuleux tentant une fois encore un transfert dimentionnel...

Journe-e-du-22-04-09-SsT-141.jpg
et une soirée contée par l'atelier Contes du Théâtre du Terrain Vague

Journe-e-du-22-04-09-SsT-142.jpg

Journe-e-du-22-04-09-SsT-144.jpg

Journe-e-du-22-04-09-SsT-2-7.jpgJourne-e-du-22-04-09-SsT-2-8.jpg





































photos Eric Batbedat - http://www.myspace.com/ericbphoto


JEUDI 23 AVRIL 2009

Beaucoup d'images pour la journée de jeudi, un peu de patience pour le chargement de la page...

Journe-e-du-23-04-09-SsT-10.jpg
Expériences scientifiques avec Les Petits Débrouillards d'Aquitaine à Montanou

Journe-e-du-23-04-09-SsT-30.jpgJourne-e-du-23-04-09-SsT-9.jpg






























Les Nébuleux font grandir les enfants...

Journe-e-du-23-04-09-SsT-17.jpgJourne-e-du-23-04-09-SsT-39.jpg































Mr Bajon et ses jeux, toujours disponible

Journe-e-du-23-04-09-SsT-19.jpg


Journe-e-du-23-04-09-SsT-52.jpg






















Café Citoyen très animé par Jacques Perrault

Journe-e-du-23-04-09-SsT-53.jpg

Pendant ce temps-là à un rond-point près du port d'Agen...

Journe-e-du-23-04-09-SsT-62.jpg


Journe-e-du-23-04-09-SsT-64.jpgJourne-e-du-23-04-09-SsT-66.jpg





























                                                                         le CLIVH passe à l'attaque !

Journe-e-du-23-04-09-SsT-71.jpg

 

Journe-e-du-23-04-09-SsT-79.jpg



Journe-e-du-23-04-09-SsT-117.jpgJourne-e-du-23-04-09-SsT-171.jpg






























Journe-e-du-23-04-09-SsT-183.jpg

 

Journe-e-du-23-04-09-SsT-184.jpg


                                                                       AgenRoad by le CLIVH

Journe-e-du-23-04-09-SsT-157.jpg



Journe-e-du-23-04-09-SsT-166.jpg


tandis que dans l'indifférence générale meurent les téléphages,
un apéro-concert se prépare sur la péniche de Paul Fischer:

Journe-e-du-23-04-09-SsT-59.jpg
Journe-e-du-23-04-09-SsT-259.jpg























Journe-e-du-23-04-09-SsT-263.jpg
Journe-e-du-23-04-09-SsT-235.jpg



























Quand l'effort est fait,

Journe-e-du-23-04-09-SsT-207.jpg
l'effet est fort !                                                 

                 Un grand merci aux "Reprises de Têtes", les rois de la VAP (la Variété Approximative de Proximité)

Journe-e-du-23-04-09-SsT-223.jpgJourne-e-du-23-04-09-SsT-247.jpg



























Journe-e-du-23-04-09-SsT-274.jpg


                    Paul Fischer présente son projet de péniche voyageuse destinée aux spectacles intimistes

Journe-e-du-23-04-09-SsT-271.jpgde pauvres enfants sans télé !



Journe-e-du-23-04-09-SsT-276.jpg


Suite de la soirée à la Baraq'Abricot

Journe-e-du-23-04-09-SsT-289.jpg                              
                              avec "Jean-Michel Saindoux"
                         

Journe-e-du-23-04-09-SsT-282.jpg


Journe-e-du-23-04-09-SsT-296.jpg























Journe-e-du-23-04-09-SsT-297.jpg
et... les exceptionnels "Violon Profond" !

Journe-e-du-23-04-09-SsT-303.jpg



Journe-e-du-23-04-09-SsT-313.jpg

 

Journe-e-du-23-04-09-SsT-316.jpg

 

Journe-e-du-23-04-09-SsT-327.jpg

 

Journe-e-du-23-04-09-SsT-330.jpg


Journe-e-du-23-04-09-SsT-320.jpgJourne-e-du-23-04-09-SsT-335.jpg

































photos Eric Batbedat - http://www.myspace.com/ericbphoto



VENDREDI 24 AVRIL 2009



24-04-09-SsT-1.jpg
initiation Kayak par Martin du Canoé Kayak Club Agen

24-04-09-SsT-23.jpg














                                                                                 24-04-09-SsT-32.jpg

24-04-09-SsT-114.jpg


                                                      Mlle Loiseau présente le Cabaret de la Baraq'Abricot

24-04-09-SsT-58.jpg
retour de stage de théâtre par ToutimAsso

24-04-09-SsT-64.jpg
























24-04-09-SsT-59.jpg

24-04-09-SsT-141.jpg24-04-09-SsT-142.jpg
































Mlle Loiseau, tout à fait loyale...



24-04-09-SsT-121.jpg
                          Les Potinembours

24-04-09-SsT-130.jpg24-04-09-SsT-129.jpg

































24-04-09-SsT-99.jpg24-04-09-SsT-102.jpg




























           Paul Ficher victime de Mlle Loiseau


24-04-09-SsT-90.jpg
Jean-Marie et Michelle de Stop Golfech: textes et chansons
24-04-09-SsT-95.jpg




























24-04-09-SsT-117.jpg
    Scène ouverte Slam: "la révolution ne sera pas télévisée"

24-04-09-SsT-113.jpg
24-04-09-SsT-107.jpg



































24-04-09-SsT-118.jpg




24-04-09-SsT-71.jpg
Sabine et Markus dans "Pleine Lune de Miel"

24-04-09-SsT-74.jpg








































24-04-09-SsT-170.jpg24-04-09-SsT-153.jpg


































 un drôle d'oiseau annonce "Eejit"

                                     Rebel Irish Songs



24-04-09-SsT-158.jpg24-04-09-SsT-161.jpg
































24-04-09-SsT-168.jpg

 

24-04-09-SsT-163.jpg



24-04-09-SsT-149.jpg


                                                                                         Aline et Paul



reportage photo: eric Batbedat - http://www.myspace.com/ericbphoto




DIMANCHE 26 AVRIL 2009


Ce dernier jour de la semaine sans télé est plus particulièrement dédié aux enfants. Initialement prévue à la prairie du Pont-Canal, cette journée  pluvieuse nous a valu une improvisation de dernière minute: la Fédération des Oeuvres Laïques nous a gentiment et grâcieusement prêté son boulodrome couvert. 

Dimanche_26-5.jpg

 

                        et voilà,  le décor est en place....

Dimanche_26-11.jpg

 

Dimanche_26-103.jpg


                                                        initiation cirque avec l'associaiton Cirk'n co

Dimanche_26-110.jpgDimanche_26-111.jpg














                               Julie de ToutimAsso s'occupe aussi du maquillage

Dimanche_26-17.jpg






















Dimanche_26-28.jpgDimanche_26-34.jpg






























"Jongle moi une histoire" par le Théâtre du Terrain Vague



Dimanche_26-37.jpg



Dimanche_26-35.jpg
Dimanche_26-50.jpg























                    Les jeux inventés de Mr Bajon ont du succès autant auprès des petits que des grands

Dimanche_26-115.jpgDimanche_26-45.jpg




























                                                                                   concert de l'atelier percus des quartiers Nord-Est et Sud-Est d'agen

Dimanche_26-54.jpg


                                         "Papipol Circus" fait l'unanimité chez tous les enfants de 1 à 120 ans !

Dimanche_26-69.jpg



Dimanche_26-75.jpg

Dimanche_26-71.jpg



Dimanche_26-23.jpg
Dimanche_26-31.jpg






















Dans le cadre magique de la tente berbère de la Cie Bachibouzouk, Delphine de la Cie Chuchoconto a dressé le décor pour des contes destinés aux parents zé bébés

Dimanche_26-30.jpg
Dimanche_26-108.jpg























Dimanche_26-123.jpgDimanche_26-144.jpg






















            et le concert de clôture:

                                   "the Jazz Jongleurs"



 tatouage au henné en cours d'impression...Dimanche_26-47.jpg



Dimanche_26-154.jpgDimanche_26-155.jpg






























Dimanche_26-114.jpg


                                                                Jean-Claude, Florent, Siham, Nico

photos Eric Batbedat - http://www.myspace.com/ericbphoto

Egalement  pendant cette semaine, le projet "Paroles d'Anciens":

L'évolution de la société et notamment de l'urbanisme a progressivement séparé les générations les unes des autres pour les enfermer dans des petites boîtes étanches. Le statut de transmetteur de l'ancien dans un système où toutes les générations se cotoyaient dans la vie quotidienne s'est effacé et la vieillesse est devenue aujourd'hui synonyme de solitude, de repli sur soi: seul(e) devant la télé qui déverse un flot ininterrompu d'images, d'in-formations. La télé me parle, « on » me parle des heures durant, tous les jours de ma vie. Je suis comme baillonné au fond de mon canapé, psychiquement ligoté...Qui m'écoute ?


Cette 7ème semaine sans télé a été l'occasion d'aller à la rencontre des plus anciens d'entre nous, de recueillir toutes ces paroles et ces trésors de vie qui n'attendent que des oreilles, un regard, une présence curieuse et attentive pour se donner.


avec_les_jeunes_et_les_papis.jpg

Pendant toute la semaine des jeunes et des des moins jeunes sont allés à la rencontre des aînés afin d'enregistrer des "Paroles d'Anciens". Un travail de mixage sonore a ensuite été réalisé au Florida et le journal  Sud-Ouest a publié un récit chaque jour de la semaine.



Extraits:

"Le soir, on avait le temps de se retrouver... Avant la guerre, le samedi soir, on se réunissait entre jeunes filles pour tricoter au coin du feu. On discutait de couture. Pendant ce temps, les hommes allaient jouer à la manille au café.
Pendant la guerre, le soir on fermait les rideaux des fenêtres à cause du couvre-feu et on lisait à la lueur des Madame_DUMAS.jpgflammes de la cheminée. Parfois, on profitait de l'obscurité pour aller chercher du lait chez un voisin. Par le bouche à oreille, on apprenait qu'un bal clandestin était organisé dans une grange. On dansait de 20h à 1h du matin , certains avaient faim et tout le monde avait peur d'être pris. A la fin , on faisait la quête pour l'accordéoniste. C'est dans un de ces bals que j'ai rencontré mon
mari.
Après la guerre, les voisins venaient jouer à la belote. Au fur et à mesure de la partie , on rapprochait la table du feu parce qu'il s'éteignait petit à petit et que personne ne voulait interrompre la partie pour aller chercher une bûche. le soir, on aimait se retrouver."
Rencontre de Philippe Calza avec Madame Olga DUMAS, 85 ans, campagne Prayssassaise

 

Récits de madame C collecté par Delphine Derosais à la maison de retraite de Pompeyrie:
"Madame C est résidente à la maison de retraite de Pompeyrie depuis 6 mois. Lorsque je la rencontre, elle sait déjà que je viens pour qu'elle me parle de la télé... elle me dira très
spontanément : « Personnellement je m'en passe facilement. Je préfère lire un bon livre, faire des mots croisés que de regarder la télé. A part les infos, ça c'est vrai et le soir quand y'a un bon film. Mais maintenant y'a que des coups de révolver alors... » En effet, je peux voir sur la table de la chambre de Madame C deux gros romans et un journal de mots croisés. Elle me confiera plus tard que sa belle fille lui porte jusqu'à huit livres par mois de la bibliothèque. « Comme ça le temps passe vite et puis j'aime bien les livres qui parlent de l'histoire de la France. » Elle va ensuite me donner son avis sur la mauvaise influence de la télé sur les jeunes ... « On incrimine beaucoup les jeunes, mais je crois que y a beaucoup de la faute de la télé parce que dans le temps, moi je parle de mon temps, on avait pas des gens qui faisaient la réclame pour ci, la réclame pour ça, alors bien sûr les jeunes, ils disent pourquoi les autres l'ont et pas nous ? Moi je crois que c'est une tentation permanente pour les jeunes parce que bien sûr, on leur montre de belles voitures, de beaux bateaux, des motos et pourquoi ils n'en auraient pas ? Je crois que la télé c'est une arme à double tranchant ». Sa première télévision, Madame C l'a eu à 37 ans... « Attendez... mon fils devait avoir 8 ans... une télé d'occasion...c'est une voisine qui voulait vendre la sienne...et encore en noir et blanc » Avant, y'avait pas mais Madame C n'a pas le souvenir que ça leur manquait, « on lisait les journaux, on faisait une belote ». Elle allait aussi jeune fille au cinéma voir des grands films et regarder les actualités présentées par Jean Mineur. Madame C évoque ensuite des souvenirs de son enfance...Les jeux dehors avec les enfants du quartier, « on était pas souvent dedans », la guerre, les vacances à la ferme dans le Tarn chez ses grands parents maternels, son oncle et sa tante, les poires qu'on mangeait sous le poirier, les 400 coups avec les cousins, elle évoque aussi un pique nique en cachette pendant que son oncle et sa tante étaient partis aux champs... « On avait pris un melon dans un champ avec une marie-jeanne de vin et on était bien cachés dans le maïs... Mon oncle et ma tante nous cherchaient partout » Elle rajoute alors avec un sourire... « On dit les jeunes de maintenant, mais nous on était bien pareils ». Avec mes questions et mon envie d'en savoir plus sur ce qui pouvait bien se faire sans la télé
à son époque, je lui demande, fidèle à mon âme de conteuse, bercée par mes illusions ou mes idées toutes faites, si il y avait des veillées avec des histoires, à l'affût d'un conte qu'elle pourrait peut-être me transmettre... « Oh ! Les veillées se faisaient dans les campagnes, pas tellement à la ville »... Insistant un peu, demandant des précisions alors sur les vacances à la ferme, dans le Tarn, elle finira par me dire qu'il n'y avait pas de conteur, mais « d'autres fermes qui venaient pour enlever les feuilles au maïs, pour faire une veillée de châtaigne, des choses qu'on faisait pas à la ville. Moi pour moi, ça a été du bon temps, j'avais des grands parents adorables ». J'aurais encore beaucoup de choses à écrire sur cette rencontre, tant de souvenirs évoqués qui demandent à être racontés... Un récit de vie où « y'avait pas que des roses, quelques épines aussi » mais si c'était à refaire, elle ne changerait presque rien... merci à vous Madame C"


"La personne que nous avons interrogée s'appelle Marcelle. Elle est née à la Sauveterre Saint Denis en 1923. Elle a eu la télé en 1944 à l'âge de 21 ans. Elle est allée à l'école jusqu'à douze ans. Puis elle a abandonné ses études pour travailler la terre avec ses marcelle-web.jpgparents. Elle avait une télé pour son foyer et n'a pas connu une télé pour tout un village. Enfant, quand elle avait fini son travail dans les champs (tard le soir), elle s'occupait en brodant et en tricotant pour passer le temps. Elle constate que le mode de vie des jeunes a changé depuis son époque. C'est une nouvelle façon de voir la vie dans laquelle la place de la télévision est très présente et peut-être même un peu trop.
Aujourd'hui, elle ne pourrait pas vivre sans la télévision car elle lui permet de s'informer des actualités et lui fait passer le temps.
La télévision a pris une place importante dans sa vie. Elle passe en moyenne huit à neuf heures par jour devant. Elle occupe le reste de son temps au club de l'amitié pour jouer aux cartes et au loto. Elle y retrouve ses amis et ça lui permet de rester en contact avec les gens."

témoignage recueilli par les jeunes du quartier Rodrigues



"Mme D.: Nous avons eu notre première télévision en 1961. Avant on avait des radios dans les chambres, la cuisine, dans toutes les pièces. Nous étions en Algérie et quand il y a eu les événements nous avons été rapatriés. On a laissé tout le linge, la vaisselle, les meubles.
M.D.: jesuis parti avec 2 collègues et la seule chose que j'ai emmenée c'est la télé.
JCL: vous vous souvenez la première fois que vous l'avez allumée ?
M.D.: Ce que j'ai vu en premier, c'était Jacques Brel qui chantait « j'vous ai apporté des bonbons ». Plus tard, j'ai vu que c'était un Monsieur, mais au début je me suis dit qu'est-ce que c'est que ce guignol qui veut nous vendre ses bonbons ? Si c'est ça la télé...
MmeD.: on avait la seule télé du quartier, alors tout le monde venait la regarder chez nous.
JCL: c'était comment lorsque vous étiez enfants, la vie sans la télé ?
M.D.: je suis né en Algérie dans une famille de cinq enfants; mon père était maçon et nous avions du mal à nous en sortir. Les Restaurants du coeur n'existaient pas et nous allions faire l'aumône, en quelque sorte, au Bureau de Bienfaisance. A quatorze ans j'ai dit à ma mère: je ne veux plus aller à l'école. Elle m'a dit: d'accord, alors dans 48h il faut que t'aies trouvé un travail.
On était tout le temps dehors, il n'y avait pas les jeux videos. On allait pêcher à un lac qui était à 10km de Constantine; on y allait à pied. Pour y aller ça grimpait, alors au retour on redescendait chacun dans sa carriole à roulements. Sinon pour nager on allait dans un autre village qui était à 11km et où il y avait un petit canal d'eau chaude naturelle. Touj

ours dehors, toujours heureux.
Mme.D.: On n'avait pas de jouets; on fabriquait nos propres poupées. Notre enfance était jolie.
M.D.: Oui on était heureux. Je n'échangerais pas mon enfance contre celle des enfants d'aujourd'hui, pourtant j'ai vécu une jeunesse assez malheureuse. Pendant la guerre contre les allemands, en Algérie c'était difficile car il n'y avait pas de ravitaillement et on crevait la dalle. On était pouilleux et on avait la gale. Je me rappelle qu'on nous mettait tout nus et qu'on nous badigeonnait de soufre.
MmeD.: pour le marché il fallait faire la queue, alors on y allait à 4 h du matin.
M.D.: le marché ouvrait à 6h. Avant c'était le couvre-feu; on se levait à 4h et on se planquait pour être les premiers à l'ouverture du marché. Il y avait la queue pour entrer dans le marché et puis après la queue pour aller aux étalages. Et c'était pas facile de voir si c'était la bonne file pour le produit que vous cherchiez. Sinon après c'était trop tard, il n'y en avait plus.
MmeD.: régulièrement quand c'était votre tour il n'y avait plus rien.
M.D.: On n'a eu que des privations mais on était heureux parce qu'on était libre, qu'on sortait dehors, qu'on vagabondait. Vous ne me croirez pas, mais j'avais une paire d'espadrilles que j'attachais à ma ceinture et quand j'allais à l'école, avant de rentrer en classe je les mettais aux pieds. A 14 ans j'ai travaillé chez un droguiste; il m'a fait cadeau de mon premier vélo, une « Hirondelle Saint-Etienne ». J'y suis resté 9 ans. C'est là que j'ai rencontré ma femme; elle travaillait dans un magasin de chaussures.
MmeD.: on n'avait rien, pas de télé, mais on était bien.
JCL: pourquoi dans ce cas est-ce que les grands-parents offrrent toujours plein de jouets, jeux videos à leurs petits enfants ?
M.D.: parce qu'on suit le cours de la vie. Comment ça se passe ? Quand on allait à l'école on avait tous la même blouse. Aujourd'hui y'en a un qui a un puma, l'autre nike, l'autre... et chacun veut copier sur l'autre. Alors pour pas que ton enfant se sente ridicule, tu suis le mouvement, tu suis...ça veut pas dire que ça va dans le bon sens. Mais ma vie, ma jeunesse, je vous le dis je la changerai pas contre la leur, pour tout l'or du monde.
JCL: vous croyez que la télé est pour quelque chose là-dedans ?
MmeD. Ah ça oui! Il n'y a que des crimes, de la violence. Moi je préfère les films d'amour."

Récit de M. R.D. Et Mme G.D., 80 et 77 ans, habitant dans l'agenais. Collecté par Jean-Claude Lequesne



"Je suis née en 1922 à Agen, dans une famille de 13 enfants. Aujourd'hui je n'ai plus qu'une soeur, mais elle habite à 500 km d'ici. J'ai perdu mon mari en 1959 et je n'ai jamais voulu être avec quelqu'un d'autre. Il était fils unique mais c'était quelqu'un de bon, de serviable. Il n'avait pas d'orgueil. Je trouve qu'il y a trop d'orgueil dans le monde jeanette-web.jpgaujourd'hui. De notre temps on avait peu de choses mais on aimait partager, on s'entraidait.

J'aurais aimé être couturière mais ma mère nous élevait seule et elle ne pouvait pas payer la formation. Elle-même était chemisière. A cette époque on n'avait pas d'électricité et ma mère, pour subvenir à nos besoins, fabriquait des chemises jusque tard le soir à la lumière de la lampe à pétrole, sur sa machine à coudre à pédale. Le soir j'aidais ma mère à la vaisselle, au ménage.

Plus tard j'ai été repasseuse. Avant les fers électriques, on travaillait avec une cloche. C'était une sorte de poële à charbon avec un support rond tout autour sur lequel on posait les fers à repasser. On les approchait près de la joue pour voir s'ils étaient assez chauds. C'était pendant la guerre; il y avait aussi des allemands qui venaient. Ils étaient très exigeants sur le repassage de leurs costumes. Quand j'allais les leur apporter, j'avais peur qu'ils ne me laissent pas repartir. Mais ils ont toujours été corrects.

Je n'ai jamais beaucoup regardé la télé; j'ai toujours préféré sortir. La première fois que je suis allée au cinéma c'était avec mon mari. On allait voir des revues, des spectacles au théâtre. Sinon on se retrouvait dans la rue; il y en avait un qui prenait le pavillon d'un phonographe et s'en servait pour chanter et tout le monde dansait.

Je regrette cette époque, je trouve qu'on vivait beaucoup plus simplement et qu'on était plus heureux. "

Récit de Jeannette Lavergne - Maison de retraite de Pompeyrie - recueilli par Jean-Claude Lequesne


Et une petite video concoctée par Siham Ouattou...





Partenaires de la Semaine Sans Télé 2009:


La Baraq'Abricot - 13 rue Faval, Agen -
tél. 05 53 96 36 49 -
www.myspace.com/cabaretdelapleinelune 
 baraqabricot@free.fr

C.L.I.V.H. - 13, rue Faval, Agen
clivh@free.fr
 
Les Nez Pâles - 86 rue Lafayette, Agen -
tél. 06 81 80 75 53

Le Pastasoupe - 48 rue Montesquieu -
tél 05 53 47 90 43

Toutim asso - 13 rue Faval, Agen -
tél. 06 74 99 52 03 - www.myspace.com/toutimasso
 toutimasso@yahoo.fr

Asso Dés en Bulles - 13 rue Faval, Agen -
tél. 06 63 58 31 12

Asso À toi de jouer - salle Mascaron, Bon Encontre
- association.atoidejouer@gmail.fr

Asso Cirk'n Co - 13 rue Faval, Agen -
tél.05 53 67 86 43
http://cirknco.over-blog.com
 ecoledecirqueagen@free.fr

Asso Les Petits Débrouillards d'Aquitaine, 342 rue Rodrigues,
Agen - tél. 05 53 96 65 86

Asso BricoLight - 13 rue Faval, Agen -
tél. 06 16 83 90 70 - bricolight@wanadoo.fr

Centre social Nord-Est, rue de Montanou, Agen -
tél. 05 53 87 98 87

Centre social Sud-Est, rue E. Herriot, Agen -
tél. 05 53 98 50 00

Piano-Bar La Croche, 25 rue du Collège,
47300 Villeneuve-Sur-Lot, tél. 05 53 70 96 98

Canoé kayak club de l'Agenais, 2 quai du canal,
Agen - tél. 06.32.60.00.46

Asso «les saisons musicales» à Moncrabeau,
tél. 05 53 97 06 63

Le Florida, 95 Bd. Carnot, Agen -
tél. 05 53 47 59 54

Paul Fischer, Péniche sur le canal,
tel 06 43 94 41 40

Asso Chuchoconto
http://chuchoconto.over-blog.com
tel 05 53 48 59 09

Journal Sud-Ouest
www.sudouest.com

Théâtre du Terrain Vague
tel: 05 53 01 76 05

Conseil de quartier 14 Jasmin, Jacobins & Rouquet
canal1447@gmail.com  







                                                                                                                          Pour nous la Vie continue sans télé, et Vous ?

Partager cette page

Repost 0
Published by